Aller à la barre d’outils

Archives de l’auteur : Isabelle Robert

Je rêve d’entendre un discours comme celui du vice président Bolivien Mr David Choquehuanca (8/11/2020) lors du prochain conseil national de sécurité … et de le vivre au quotidien.

Le long de la Warche, à proximité de l’école des Grands Prés, il y a de plus en plus de Balsamine de l’Himalaya, plante invasive contre laquelle il est nécessaire de lutter. Je #rêve d’un « chemin didactique » qui explique ce qu’est la balsamine de l’Himalaya, comment lutter contre, et quels sont les végétaux locaux adaptés à cet environnement que l’on pourrait planter pour améliorer la biodiversité. On pourrait y aborder les différents utilisateurs d’un cours d’eau, la faune locale, la flore locale, l’érosion, la pollution et l’épuration de l’eau. Ce chemin didactique serait entre la route et l’eau et permettrait à chacun (et/ou aux écoliers) de faire un geste pour rendre plus de biodiversité à ce petit bout de Warche (la Balsamine de l’Himalaya s’arrache à la main)… La balsamine de l’Himalaya : bonnes pratiques de lutte | Agir | La biodiversité en Wallonie

Je rêve d’une association locale qui serait active dans le bien-être (esthétique sociale) et la stimulation du lien d’attachement parent-enfant. Cette association permettrait, via un système encore à trouver, de donner accès aux services à toutes les personnes ayant besoin de bien-être, de sérénité, de rapprochement avec eux-mêmes et avec leur/s enfant/s. C’est justement la faisabilité et les besoins que j’étudie pour le moment. Auriez-vous 4 minutes à m’accorder dans un/plusieurs des sondages suivant svp?  Des futurs et jeunes parents: https://forms.gle/R9omrXAc1pgVqrNX9  Une famille, parents, grands-parents, marraine…: https://forms.gle/bb5W4an9fv47mKe49  Une personne ou un proche à la recherche de Soins de bien-être et de confort: https://forms.gle/msG9hyvGiRpshaAC6 Merci beaucoup et mes meilleurs vœux pour 2021 

Mon rêve est qu’une véritable prise de conscience et éducation voie le jour, dès le plus jeune âge sur les enjeux de la santé, le fait que l’alimentation est notre premier médicament en prévention et en soin, que les cantines des écoles soient desservies en produits locaux et bio et que tous soient informés sur les méthodes de naturopathie pour renforcer le système immunitaire

Je #rêve que nos forêts et belles balades locales affichent une affiche du type: » Il n’y a pas de poubelle en forêt! Tu as de la place pour prendre à manger avec toi pour partir? Tu as la place pour reprendre tes déchets avec toi pour revenir! » Avec une photo/un dessin pour illustrer » Il n’y a pas de poubelle en forêt! Tu as de la place pour prendre à boire avec toi pour partir? Tu as la place pour reprendre tes cannettes avec toi pour revenir! » Avec une photo/un dessin pour illustrer » Il n’y a pas de poubelle en forêt! Tu as de la place pour prendre à boire avec toi pour partir? Tu as la place pour reprendre tes bouteilles avec toi pour revenir! » Avec une photo/un dessin pour illustrer » Il n’y a pas de poubelle en forêt! Tu prends un chewing gum avec toi pour partir? Prévois quelque…

Lire la suite

J’ai de nombreux rêves, certains plus personnels vu que je ne suis plus très jeune et que ma santé me préoccupe pour pouvoir rester plus longtemps chez moi entourée de mes petits enfants et de mes animaux.. Peut-être là.. Instaurer des échanges de services pour l’entretien des jardins, élagages des arbres, et aide aux soins pour animaux tels stages de jeunes qui s’intéresserait aux « animaux de la ferme »… Ce qui me plairait aussi pour l’avenir de nos jeunes c’est une interaction plus active entre les différentes entités qui font partie de la commune de Waimes.. Car je ressens que par exemple Sourbrodt, le village que j’habite est moins « vivant » que ces communes voisines… Un peu comme abandonné, moins actif, moins attractif… Et quand il s’y passe quelque chose cela est souvent centralisé vers la salle de la jeunesse et ne permet donc pas à l’entièreté du village de rayonner… Peut-être…

Lire la suite

Mon #rêve c’est que nos villes soutiennent les habitants de nos communes – jeunes et moins jeunes – qui souhaitent se lancer dans un métier d’artisanat : par la création d’un programme de formations, à l’étranger ou chez nous, pour devenir apprenti dans un des nombreux secteurs de l’artisanat; ce système de compagnonnage devrait être accessible à tous par des aides à l’installation pour les futurs artisans par la constitution d’un premier réseau d’acheteurs conscients des enjeux ; élargi par la suite par l’intégration forte de cet aspect dans l’identité régionale de façon à favoriser le tourisme par la sensibilisation des plus jeunes aux métier d’artisan : soit directement via l’école en visitant des ateliers d’artisans, soit via des structures comme la Grande Maison par une valorisation forte des artisans existants dans nos villes et villages Avoir un autre rapport à la nature, aux matières premières telles que la terre, la pierre,…

Lire la suite

Mon #rêve sur notre territoire serait de donner des outils aux citoyens pour se former, mieux appréhender les enjeux de la politique et de la communication. L’avenir de la planète passe par la politique, la gestion du bien commun, et l’implication du citoyen. Je rêve de cycles d’ateliers/débats/conférence autour de la thématique de : – la démocratie participative, l’implication citoyenne, les assemblées citoyennes, les différents niveaux (communal, provincial, régional, communautaire, fédéral et européen), ce qui existe déjà et imaginer ce qui pourrait être amélioré – la communication, la communication assertive – atelier désintoxication de la langue de bois (initiés par Franck Lepage notamment – https://www.youtube.com/watch?v=8oSIq5mxhv8&feature=emb_logo) – atelier d’apprentissage au débat et à l’argumentation

Je #rêve à #Malmedy d’un espace didactique et ludique sur le pont du ravel au dessus de la Warche, à proximité du hall des sports sur la thématique de l’eau. – l’eau pour arroser et pour abreuver les animaux – l’eau à épurer – l’eau comme moyen de créer de l’électricité – l’eau à écouter. On pourrait imaginer que l’on fait monter par un système mécanique en pédalant (lien avec les cyclistes utilisants le ravel) ; L’utilisateur choisirait ce qu’il fait de l’eau qu’il a fait remonter. Cette eau pourrait être orientée vers un lagunage didactique (épuration de l’eau), création d’une zone humide à proximité du pont, biodiversité, panneaux didactiques. Cette eau pourrait retourner à la Warche en faisant tourner une turbine qui produirait de l’électricité (pour alimenter une lampe par exemple, ou quelque chose de concret sur site). On pourrait imaginer aussi des petites expériences ludiques (physique, gravité, vases…

Lire la suite

50/50